30.05.2022

Communiqué de presse

Un élève suisse récompensé aux Olympiades Internationales de Philosophie

La 30ème édition des Olympiades Internationales de Philosophie (IPO) s'est déroulée du 26 au 29 mai. Pour la première fois depuis trois ans, ce concours destiné aux jeunes qui aiment cogiter ne s'est pas déroulé en ligne. Pour ce grand retour en live, les 80 participant·e·s se sont réuni·e·s à Lisbonne. Plus de 40 pays étaient représentés.

La délégation suisse lors de la cérémonie d'ouverture. De gauche à droite: Lara Gafner et Stéphanie Pereiras Gomes (bénévoles), Mathys Douma et Noah Rosenbaum. (Image: International Philosophy Olympiad 2022)

Noah Rosenbaum et Mathys Douma (Image: Lara Gafner)

Noah Rosenbaum (Image: International Philosophy Olympiad)

Mathys Douma (Image: International Philosophy Olympiad 2022)

Des bénévoles organisent l'évaluation des essais. (Image: Lara Gafner)

A l'arrivée à Lisbonne. De gauche à droite : Stéphanie Pereiras Gomes (bénévole), Mathys Douma, Martin Helg (reporter), Noah Rosenbaum. (Image : Lara Gafner)

Les participants pour la Suisse étaient :

 

  • Noah Rosenbaum, Gymnasium Oberwil (BL)
  • Mathys Douma, Lycée cantonal Porrentruy (JU)

 

L'essai de Noah a été récompensé par une mention honorable. Le gymnasien bâlois de 18 ans s’est qualifié en mars dernier lors de la finale nationale en obtenant la première place. La deuxième place avait été décrochée par Philipp Altmann, qui n'a malheureusement pas pu se rendre à Lisbonne pour cause de maladie. C’est donc Mathys Douma - troisième au niveau national - qui a complété la délégation. 

 

Culpabilité et beauté en philo

Vendredi dernier, à Lisbonne, les jeunes étaient concentrés à leur maximum. Quatre heures, c’était le temps dont disposait les participant·e·s de l'IPO pour rédiger un essai sur l'un des quatre thèmes proposés. Les essais (anonymisés) ont ensuite été évalués le jour même par le jury, composé d’enseignant·e·s de chaque pays représentés. La pertinence, la compréhension philosophique, la cohérence, l'originalité et la qualité de l'argumentation étaient les critères qui ont départagé les finalistes. Noah a choisi d’analyser une citation d'Hannah Arendt sur la culpabilité et la responsabilité collective à la lumière du colonialisme britannique. Quant à Mathys, il s’est penché sur une citation de Kant: "À proprement parler, cela dit, ni la perfection ne gagne quoi que ce soit grâce à la beauté, ni la beauté grâce à la perfection." Hannah Arendt et Kant ne leur ont pas rapporté de médaille, mais une mention d’honneur a tout de même été décernée à Noah. Ce sont des participant·e·s d'Allemagne et d'Italie qui ont remporté les deux médailles d'or qui étaient en jeu. 

 

Le Portugal: pays des philosophes

En parallèle de la compétition, l'objectif des Olympiades est également de permettre aux jeunes d’élargir leur réseau avec des personnes partageant les mêmes idées. "C'est un événement très interactif", souligne Mathys. Des conférences ont également été organisées, l’une d’entre elles interrogeait les facultés cognitives des machines. Une visite guidée de la ville et un concert de fado ont donné un aperçu du pays hôte. Le groupe de métal "Moonspell" a même été invité. Une de leur chanson portait sur le tremblement de terre de 1755 à Lisbonne qui a fortement influencé les courants philosophiques de l'époque. En raison de l'actualité, le thème de la guerre a en outre été abordé de manière philosophique dans un atelier. "Je suis un peu sorti de ma zone de confort en participant à la discussion et en posant des questions", raconte Mathys. Le Jurassien de 15 ans participait pour la première fois à l’IPO, mais il a déjà participé deux fois aux Olympiades de mathématiques au niveau international. Plus tard, il souhaite étudier les neurosciences, une discipline qui rassemble ses multiples intérêts. Noah souhaite participer à nouveau aux Olympiades de philosophie l'année prochaine. Mais pour l'instant, les deux penseurs doivent rattraper un peu de sommeil. En effet, lorsqu’on doit répondre à des questions existentielles, tisser un réseau mondial de jeunes philosophes et, accessoirement, explorer Lisbonne en quatre jours, on ne ferme pas l'œil.

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Dix Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, linguistique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme nationale.

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton. 

 

Contact

Lara Gafner

Responsable Média

Olympiades de la science

Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 78 629 14 44

l.gafner@olympiad.ch

 

 

Autres articles

Robotique

Faîtière

Sur le podium, son robot à ses côtés

La finale suisse des World Robot Olympiad s'est sont déroulée le 25 juin 2022 à Hausen (AG). 45 équipes, chacune composée de deux ou trois enfants et adolescent·e·s âgé·e·s de 8 à 19 ans, se sont qualifiées. Les gagnant·e·s participeront en novembre à la finale internationale à Dortmund.

Physique

Faîtière

Physique à Ljubljana: les jeunes suisses démontrent leurs qualités

Physique et voyages: cinq jeunes suisses se sont rendu-es en train aux olympiades européennes de physique à Ljubljana. Bien qu'elle n'ait pas remporté de médailles, l'équipe suisse a relevé plusieurs défis pour l'esprit et fait de nouvelles connaissances provenant de toute l'Europe.

Informatique

Faîtière

Olympiades d'informatique : des algorithmes pour atteindre la médaille

Vendredi dernier, les résultats des Olympiades suisses d'informatique ont été publiés. 14 gymnasiennes et gymnasiens motivés ont programmé côte à côte. Les quatre meilleurs représenteront la Suisse dans le cadre des Olympiades internationales d'informatique.

Faîtière

Économie

Des Olympiades pour les mordu·e·s d’économie

Le 06 mai, la finale nationale des Olympiades suisses d'économie s’est déroulée à Zurich. Dix jeunes venant de cinq cantons différents ont tenté de convaincre le jury. Quatre d'entre eux·elles représenteront la Suisse dans le cadre des Olympiades Internationales d’économie.

Chimie

Faîtière

Les jeunes scientifiques se disputent des places sur le podium des olympiades de chimie

Au total, 18 jeunes ont fait vaciller les becs Bunsen du 18 au 23 avril à l'EPF de Zurich. Les champion-nes des olympiades suisses de chimie s'étaient imposé-es face à plus de 400 participant-es à l'origine. Pendant la semaine de la finale nationale, elles/ils se sont disputé les places du podium.

Biologie

Faîtière

Olympiades suisses de biologie: un microscope et un scalpel pour une médaille

Compter des pétales de fleurs, disséquer des pieds de porc, manipuler des gènes: voici les défis que les jeunes talents des olympiades de biologie ont été amenés à relever. Les 17 meilleur-es des 1800 candidat-es au départ ont participé à la finale du 19 au 24 avril à Berne.