01.06.2021

Communiqué de presse

Des jeunes Suisses distinguées à l’Olympiade internationale de philosophie

L’Olympiade internationale de philosophie (IPO) a eu lieu du 27 au 30 mai. Plus de 80 jeunes en provenance de 44 pays ont rédigé des dissertations concernant la preuve de l’existance de Dieu, l’esprit et le corps, ou encore la responsabilité morale. Yuhua Gao (Hull’s School, ZH) et Nitya Rajan (Collège St. Michel, FR) ont reçu des mentions honorables.

Nitya Rajan écoute une conférence de Noam Chomsky depuis son domicile (Image: Nitya Rajan).

Yuhua Gao (Image: Yuhua Gao)

Le philosophe Peter Singer répond aux questions des jeunes. (Screenshot: Lara Gafner)

Yuhua Gao (Image: Yuhua Gao)

Nitya Rajan (Image: Claudia Christen)

Bavarder avec Chomsky

C’était la deuxième fois que l’Olympiade internationale de philosophie se déroulait en ligne en raison de la pandémie. Les organisateurs slovènes ont fait de nécessité vertu, et ont mis sur pied un programme impressionnant qui n’aurait pas été possible lors d’une IPO en présentiel. Depuis leur domicile, les participants pouvaient suivre de nombreuses conférences et tables rondes autour du thème «Utopie». Des philosophes célèbres comme Peter Singer ou Noam Chomsky étaient connectés et se sont prêtés au jeu des questions-réponses avec les jeunes.

 

Le président de la Slovénie inaugure l'Olympiade internationale de philosophie 2021.

 

Double distinction pour la Suisse

Le vendredi, ça devenait sérieux: les participants avaient quatre heures pour réaliser une dissertation convaincante et originale. Un jury international a récompensé les meilleurs textes par des médailles d’or, d’argent et de bronze, ou par des mentions honorables. Cette année, l’or est allé à deux élèves de Serbie et du Brésil. La Suisse remporte plutôt rarement des médailles à l’IPO. Le fait que les deux participantes de la Suisse aient obtenu des mentions honorables est un résultat réjouissant.

 

De l’origine de l’univers

Comme thème de dissertation, les participants pouvaient choisir parmi quatre citations philosophiques. Le texte de Yuhua Gao examinait dans quelle mesure nous pouvons, au regard des progrès technologiques, être tenus responsables des conséquences de nos actes. Nitya Rajan a écrit au sujet d’une citation du philosophe arabe Ibn Tufail argumentant en faveur de l’existence d’un Créateur. Le contre-argument de Nitya - pour lequel la Fribourgeoise d’origine indienne a pu utiliser ses connaissances du sanskrit - se basait sur le principe selon lequel le monde peut cycliquement se former par lui-même.

Discussions globales

L’événement a été un succès non seulement sur le plan intellectuel, mais aussi sur le plan social. En plus des tables rondes, qui faisaient partie du programme officiel, les participants se sont mis en réseau via des groupes de discussion. «C’était une expérience fascinante de s’entretenir avec toutes ces personnes du même âge venant du monde entier, et de comparer nos styles de vie, nos formations ou nos idées», raconte Nitya. «Ça faisait longtemps que je n’avait plus eu des discussions aussi intéressantes. Même si ce n’était qu’en ligne, c’était presque comme une vraie rencontre.»

 

Les Olympiades de la science encouragent des jeunes, éveillent leurs capacités scientifiques et leur créativité, et montrent que la science est passionnante. Neuf Olympiades ont lieu chaque année: des ateliers, des camps, des examens et des concours pour plus de 4000 talents en biologie, chimie, géographie, informatique, mathématiques, philosophie, physique, robotique et économie. Les organisateurs sont des jeunes chercheurs, étudiants ou enseignants qui investissent bénévolement de nombreuses heures et beaucoup de cœur dans le programme nationale.

Liens

 

Images

A votre libre disposition avec indication de la source. Télécharger à la fin de l'article via le bouton.

 

Contact

Lara Gafner

Chargée de communication

Olympiades de la science
Université de Berne

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

+41 031 684 51 87

l.gafner@olympiad.ch

Autres articles

Faîtière

Économie

Les Suisses remportent trois médailles de bronze aux Olympiades internationales d’économie

Les Olympiades internationales d'économie se sont déroulées du 26 juillet au 1er août. Quatre élèves suisses de l'école secondaire se sont rendus en Turquie pour se mesurer aux équipes de plus de 40 pays. Leurs connaissances et leur sens des affaires leur ont permis de réussir.

Informatique

Faîtière

Zweimal Bronze für Schweizer an Zentraleuropäischer Informatik-Olympiade

Vom 24. bis 30. Juli trafen sich 52 der besten jungen Programmierer aus 12 Ländern an der Central European Olympiad in Informatics, kurz CEOI. Vier Jugendliche aus der Schweiz traten die Reise nach Varaždin, Kroatien an.

Linguistique

Faîtière

Première participation de la Suisse aux Olympiades internationales de linguistique

Les 19e Olympiades internationales de linguistique pour les jeunes passionné-es des langues ont eu lieu sur l'Île de Man du 25 au 29 juillet. Parmi les plus de 150 participant-es issu-es de 36 pays, il y avait pour la première fois huit élèves suisses.

Biologie

Faîtière

Les jeunes Suisse-sses remportent quatre médailles de bronze en biologie

Les Olympiades internationales de biologie (IBO) ont eu lieu du 10 au 18 juillet à Erevan, en Arménie. Au total, 237 élèves d'école secondaire issu-es de plus de 60 pays ont participé. Quatre membres de l'équipe trilingue suisse ont été récompensé-es par des médailles de bronze.

Physique

Faîtière

Médaille de bronze pour la Suisse, organisatrice des Olympiades internationales de physique

Grâce à l'initiative de bénévoles suisses engagé-es, les Olympiades internationales de physique ont pu avoir lieu en ligne du 10 au 18 juillet. Huit délégations se sont en outre réunies sur place au Danemark. Les jeunes suisses, qui ont remporté quatre récompenses, y étaient aussi.

Chimie

Faîtière

Médaille de bronze et mention d'honneur pour les écoliers suisses aux Olympiades internationales de chimie

Du 10 au 18 juillet, les olympiades internationales de chimie (IChO) se sont déroulées pour la troisième fois en ligne en raison de la pandémie. Pour les quatre participants suisses, l'événement ne s'est toutefois pas limité à l'écran: ils ont passé une semaine riche en expériences à Bâle.